Pour qui, pour quoi ?

Pour qui ? Pour quoi ?

 

 

Les thérapies brèves s'adressent à toute personne désireuse d’extérioriser ses ressources internes, améliorer sa qualité de vie, perfectionner sa commuication, optimiser ses capacités, évoluer humainement…

L'intérêt croissant pour les thérapies brèves montre qu'il existe des méthodes alternatives aux soins psychologiques traditionnels, permettant d'amener les patients vers une résolution rapide (souvent moins d'une dizaine de séances) et durable de leurs problèmes.

On retrouve les thérapies brèves dans un certain nombre de démarches et notamment avec :

l'Hypnose  • la PNL la Sophrologie

 

Pour qui ?

famille_modifie-2.jpgLes thérapies brèves sont utilisées comme un outil de changement et de progrès. Elles s’adressent à toute personne, homme, femme, enfant…, désireux de résoudre des problématiques personnelles, d'améliorer sa qualité de vie, de perfectionner sa communication, d’extérioriser toutes ses ressources internes, d'optimiser ses capacités, d'évoluer humainement… !

 

 

 

 

Pour traiter quoi ?

 

POURQUOI3.jpg

DEPENDANCES ET COMPULSIONS (tabagisme, alcoolisme, onychophagie, succion du pouce...)

 TROUBLES ALIMENTAIRES (excès de poids, boulimie, anorexie...)

 TROUBLES RELATIONNELS (problèmes familiaux, de couple, de confiance en soi...)

 TRAUMATISMES (accidents, abus sexuel, harcèlements...)

 SEPARATION (deuil, divorce ...)

 TROUBLES DE L'HUMEUR (stress, dépression, anxiété...)

 PHOBIES (claustrophobie, agoraphobie, peur de l'avion, des araignées...)

 TROUBLES DU SOMMEIL (insomnies, cauchemars, ...)

 ENURESIE (troubles urinaires) 

 TROUBLES SEXUELS (impuissance, éjaculation précoce, frigidité ...)

 TROUBLES DU COMPORTEMENT (TOC, paralysie, aphonie, TIC...)

 ENTRAINEMENT A LA CONCENTRATION (performance dans l'apprentissage, stress des examens...)

  GESTION DE LA PERFORMANCE (sport, compétition...)

 

Les thérapies brêves peuvent être conduites seules ou en soutien d'une autre thérapie mais ne remplacent aucunement les prescriptions médicales.